Vendredi 2 Août

20h30

"
"

Samedi 3 Août

20h30

"

Dimanche 4 Août

20h30

Mercredi 31 Juil

20h30

"

 

Thomas
Delor"

 

 

 

Simon
Below"

 

 

 

Nefertiti"

 

 

Parallel Sociéty Quintet

THOMAS DELOR TRIO

 

Thomas Delor,

batterie, composition

Simon Martineau, guitare

Georges Correia, contrebasse

 

Thomas Delor est parvenu à faire de son trio un groupe unique, au langage inhabituel, aux nuances inimitables et à la créativité à la fois subtile et explosive. Ses compositions, ses arrangements et les interprétations suivent un traitement similaire et identifiable dès la première note, basé sur l’exploration de son instrument qui nous parait sans limite, le transformant en un délicat mélange de rythmicien mélodiste coloriste. Le trio a sorti en septembre 2018 "The Swaggerer" sur le label Fresh Sound New Talent, album encensé par la presse internationale (élu « Album Révélation » Jazz Magazine, « Hit » Couleurs Jazz, etc…).

SIMON BELOW QUARTETT

 

Simon Bellow, Piano
Fabian Dudek,  Saxophone
Yannik Tiemann,  Contrebasse
Jan Philipp, Batterie

Lauréat du Tremplin Jazz 2018

Ce quartet a marqué les imaginations par un son de groupe précis et concentré. La fl uidité du passage entre le lyrisme de la ligne claire et l’abstraction sonore, sont une des marques de fabrique de leur
répertoire. Le pianiste trouve sa place avec beaucoup d’élégance
harmonique, de sens de l’espace, de justesse de placement et de vivacité rythmique. Le saxophoniste altiste konitzien “growlant” pulvérise soudain
son discours du côté d’Albert Ayler, Eric Dolphy et Evans Parker, soprano impressionnant de maîtrise se dotant parfois d’un vibrato évocateur du
duduk arménien.(extraits F. Bergerot/Jazz Magazine)

 

NEFERTITI QUARTET

 

Delphine Deau, piano

Camille Maussion, saxophones

Pedro Ivo Ferreira, contrebasse

Pierre Demange, batterie

 

Le quartet Nefertiti s’est formé début 2013 à l’initiative de la pianiste Delphine Deau. C’est entre les murs du Conservatoire de Paris que les quatre musiciens – deux femmes et deux hommes – se sont rencontrés. Leur formation est classique mais leur répertoire beaucoup moins, les compositions, mêlant lyrisme et polyrythmie, font du quartet un véritable terrain de jeu pour l’improvisation collective.
Ils remportent le premier prix au festival Jazz à Oloron en juillet 2015, ce qui leur permet d’enregistrer leur premier album « Danses Futuristes » puis en octobre 2018 un nouvel album, « Morse Code », enregistré au Studio la Buissonne.

Parallel Society Quintet (Irlande)

 

Ce quintet, créé à Dublin en 2017 exprime la fusion dont est issu le jazz pour réunir de jeunes musiciens venus d'Irlande, d'Allemagne et du Japon. Son leader et compositeur, Jan Henrik Rau, à la guitare, puise son inspiration dans un domaine très éclectique pour convoquer le hip-hop, la pop, le grunge, le classique, la musique de l'Est et le modern jazz...  Mêlant les sons acoustiques et électroniques, chaque composition revendique son originalité.

 

Jan Enrik Rau : guitare, composition, effets

Yuzuha O'Halloran : clarinette basse, saxo alto

Luke Howard : piano, synthétiseur,

Eoin O'Halloran : basse

Hugh Denman : batterie

 

Concours
Européen"
Entrée libre

 

 

Belugas Quartet

Belugas Quartet (France)

 

Ce groupe rémois, dont le nom désigne une espèce animale en voie de disparition qu'il voudrait préserver,  se distingue par un mélange savant de plusieurs horizons musicaux (pop, électro, world jazz, musique improvisée...), avec un oud qui se fond dans des sonorités électroniques.  Cette formation originale vient nous livrer une musique intimiste, librement interprétée avec complicité, qui nous invite au voyage et à la rêverie de la même manière que chacun de ces musiciens s'abandonne à l'improvisation.    

 

Alain Siégel : claviers

Renaud Collet : flûte, saxo

Fabien Humbert : batterie

Ahmed Amine Ben Feguira : oud 

Nathan Mollet Trio

Nathan Mollet Trio (France)

 

Un jeune prodige comme il est peu d'occasions d'en rencontrer, ce jeune moulinois de 16 ans est tombé dans le jazz dès son plus jeune âge, accompagné dès ses débuts par son père qui a voué sa vie à cette passion. Le son de son piano évoquera évidemment les plus grands ( Petrucciani, Mehldau...) et sa maturité nous surprendra.  Nathan a naturellement fait appel à son père pour l'accompagner dans cette nouvelle expérience, rejoint par Elvire Jouve à la carrière déjà bien établie, ce trio a été formé en décembre 2018.   

 

Nathan Mollet : piano

Dominique Mollet : contrebasse/basse

Elvire Jouve : batterie

Jeudi 1 Août 

20h30

SALOMEA

Salomea Quartet (Allemagne)

 

Une autre formation qui nous vient de Cologne mais dans une démarche fondamentalement différente des groupes que nous avons rencontrés sur le plateau du Tremplin Jazz.   C'est un parti pris pour l'innovation et l'originalité qui nous amène à présenter ce groupe résolument créatif,  mené par une chanteuse/compositrice qui ne concède rien à la facilité et qui s'affranchit de toute complaisance.  Un univers sonore magique et envoutant qui nous amène vers un jazz peu conventionnel.

 

Rebekka Salomea : voix, composition, effets,

Yannis Anft : claviers

Olivier Lutz : basse électrique

Leif Berger : batterie, percussions

Vendredi 2  Août 

 

Hailey
Tuck    "

 

"

HAILEY TUCK

 

Hailey Tuck , Chant
Lloyd Haines, Batterie
Alex Haines, Guitare

James Safiruddin , Piano, Clavier
Christopher Hyson , Contrebasse

 

 

Avignon Jazz festival invite lors de la soirée d’ouverture des artistes en devenir, peut-être les futurs grands noms du jazz de demain. Cette année c’est une jeune chanteuse de 28 ans, Hailey Tuck , qui impose un timbre de voix et une personnalité singulière dans le monde du jazz vocal de ces dernières années. Son premier album « Junk », est sorti en 2018 sous la direction de Larry Klein, le célèbre producteur de Madeleine Peyroux et Melody Gardot entre autres...Native du Texas, elle a passé son enfance bercée par le jazz des années 30, baignée dans l'atmosphère sensuelle des films en noir et blanc et rêvant de Paris ou elle vit depuis dix ans. Sa coupe à la Louise Brooks, son look vintage, et son tempérament un tantinet excentrique devraient clairement vous donner envie de venir la découvrir sur  scène

"

Samedi 3  Août

 

Emile 
Parisien
Michel Portal "

 

EMILE PARISIEN

« SFUMATO QUINTET »

INVITE MICHEL PORTAL

 

Emile Parisien, saxophone soprano

Michel Portal, clarinettes

Roberto Negro, piano

Manu Codjia, guitare

Florent Nisse, contrebasse

Mario Costa, batterie

 

Artiste de l’année aux Victoires du Jazz 2014, le saxophoniste Emile Parisien aplanit les frontières des styles en prenant ses sources aussi bien dans le jazz traditionnel que dans le free jazz. Le disque sorti en 2016 a été sacré «Album Sensation de l’année» aux Victoires du Jazz 2017, «Le sfumato brouille les contours (…) nous, on brouille les
pistes». Ce soir-là, le quintet invitera pour l’occasion une légende vivante du jazz, Michel Portal, musicien singulier et inclassable, aussi remarquable dans le répertoire classique que dans le jazz et toujours en recherche d’échange avec toutes les personnalités musicales possibles. Même si 47 ans les séparent, ces deux musiciens cassent avec la même générosité les formules et les clichés établis,
et nous invitent dans un univers empreint de poésie sonore,
joyeux et intrigant.

"

Dimanche 4  Août

 

Rymden 
              

 

"

RYMDEN

Bugge Wesseltoft, piano, claviers

Dan Berglund, contrebasse

Magnus Öström, batterie

 

Rymden, espace en suédois, est la rencontre de deux formations emblématiques du jazz européen e.s.t. et New Conception of Jazz. Ces deux groupes ont contribué à produire quelques-uns des albums et des concerts qui ont projeté la musique des années 90 dans le nouveau millénaire. Leur influence s’est avérée profonde et peut toujours être ressentie aujourd’hui dans l’émergence de nouveaux talents. Nous avions accueilli Bugge Wesseltoft en 2005 et en aout 2008, nous souhaitions inviter le trio e.s.t, mais malheureusement le pianiste Esbjörn Svensson disparaissait au mois de juin. C’est le retour de Bugge au format du trio, avec un jeu complexe enrichi de manipulations électroniques subtiles entre piano et Rhodes, épaulé par l’incontournable section rythmique du regretté Esbjörn Svensson Trio.

Daniel Tamayo Quintet

Daniel Tamayo Quintet (Allemagne)

 

Un jazz frais,  puissant, virevoltant du free au murmure mélodique et poignant, qui nous vient de l'incontournable école de Cologne toujours représentée avec excellence à chaque Tremplin.  Ce groupe est porté par son leader, Daniel Tamayo,  né en 1989  à Medellin (Colombie) qui a rejoint l'Allemagne en 2015 et qui, depuis, participe à de nombreux concours internationaux. Il est entouré  dans ce quintet par une section rythmique sans concession, un saxo ténor débridé, originaire de Russie, et un pianiste inspiré.

 

Daniel Tamayo Gómez : guitare et composition

Moritz Preisler : piano

Simon Braümer : batterie

Conrad Noll: contrebasse

Yaroslav Likhachev : sax ténor

Shems Bendali Quintet

Shems Bendali Quintet (France)

 

Mené par son jeune trompettiste, Shems Bendali, né en 1996, ce quintet explore les univers sonores qui nous mènent sur les traces de Miles et de Chet.  La parfaite maîtrise de son instrument par ce jeune prodige au parcours déjà bien tracé nous a surpris et il a su s'entourer  de musiciens tout aussi talentueux pour nous livrer une musique qui s'inscrit naturellement et sans complexe dans le mouvement  du jazz contemporain.

 

Shems Bendali : trompette

Arthur Donnot : saxophone ténor

Andrew Audigier : piano

Yves Marcotte : contrebasse

Marton Kiss : batterie