Lundi 1er août 2022 20h30

Concours Européen Tremplin Jazz Avignon

Congé Spatial

(France)

"Congé Spatial est un vaisseau orbital d'exploration musicale piloté par deux aventuriers à l'affut de constellations sonores inconnues. Entre embardées rythmiques à vitesse lumière et vol harmonique stationnaire, ce curieux biplace emprunte des trajectoires soniques inattendues, détonantes et éclectiques. Qu'il s'agisse de leurs propres compositions, de standards passés au mixeur, ou encore d'improvisations libres inspirées par les musiques électroniques et contemporaines, le son proposé par ces deux bidouilleurs compulsifs est toujours saisissant et inattendu. Décollage immédiat ! "

 

 

Pierre Lapprand : Saxophone

Etienne Manchon : Piano, Fender Rhodes

Obsidiane

(France)

 

Tirant son nom de la pierre volcanique d’Obsidienne, dont il s’inspire de l’énergie tellurique et des changeants chromatismes, OBSIDIANE cherche à affirmer sa sonorité propre en puisant dans les rythmes soutenus et ancrés du hip-hop, du métal, de la beat music. L’aspect organique du trio est mis en avant à travers des compositions percussives et dynamiques, qui cherchent à établir une forte connexion rythmique entre les trois instruments, tout en se voulant très lisibles et jubilatoires, et en laissant tout l’espace nécessaire à la respiration naturelle de la musique. S'inspirant de trios modernes comme celui de Gerald Clayton, de Vijay Iyer, ou de Robert Glasper, le trio a remporté le tremplin Jazz sur un Plateau (Larnas).

 

Pierre Louis Varnier : Piano

Yann Phayphet : Contrebasse

Romain Frechin : Batterie

Hustle bande

(Allemagne)

 

Ce quintette mené par son batteur, Finn Wiest réunit des musiciens jeunes mais déjà expérimentés de Cologne et de Zurich dotés d'un sens musical commun et qui a su trouver un son qui lui est propre. Se revendiquant de l'héritage de grands noms du jazz comme Keith Jarrett, Joe Lovano ou Branford Marsalis, son objectif principal est d’exprimer l'énergie du moment à travers leur interaction.

 

Julius van Rhee : Saxophone alto

Victor Fox : Saxophone ténor

Leandro Irarragorri : Piano

Calvin Lennig : Contrebasse

Finn Wiest :  Batterie

Mardi 2 août 2022 20h30

Participation de soutien à l'association 5€

Participation de soutien à l'association 5€

Concours Européen Tremplin Jazz Avignon

Espace Impair

(France)

Constitué de trois musiciens pour qui le langage musical n'a pas de frontières, Espace impair joue avec les codes du jazz, de la musique savante occidentale, de la pop et des musiques traditionnelles, en s’inspirant de la démarche du third stream. Le trio propose une synthèse de ces influences à travers des compositions originales mêlant harmonieusement l’improvisation à l’écriture. La particularité de la formation flûte/violoncelle/piano colore un univers singulier et poétique, où l’on peut croiser les ombres de Texier, Pieranunzi, Garbarek, Reich...Espace impair est lauréat du prix du jury au Tremplin Haut-de-France rezzo Jazz à Vienne2022.

 

Gérald Lacharrière : Flûte traversière

Matthieu Buchaniek : Violoncelle

Frédéric Volanti : Piano

Matthias Van Den Brande

(Pays-Bas)

 

Ce trio qui nous vient d'Amsterdam, mais d'origine belge a été créé par son chef d'orchestre/saxophoniste en 2021 et se caractérise par les liens forts d'amitié de ses membres, volontiers intimiste il explore différentes approches rythmiques, mélodiques et harmoniques de ce qu'il présente comme un jazz moderne et ancré dans notre temps. Ce trio n'a pas attendu bien longtemps avant de s'imposer sur la scène jazz. cette formation est une sélection de notre correspondant Jazz Lab  en Belgique

 

Matthias Van den Brande : Saxophone

Tijs Klaassen : Contrebasse

Kühne  Wouter : Batterie

Eyeha

(France)

 

La musique d’Eyeha puise son inspiration du principe des multiplicités de lecture du conte africain. Une première composante mélodique, facilement saisissable à la première écoute, une seconde plus rythmique et gagnant en complexité, une troisième enfin faisant la part belle à la richesse du timbre. L’univers du groupe, créé à l’été 2020, navigue entre diverses influences fortement inspirées de Tigran Hamasyan : jazz moderne, pop-rock, musiques du monde et propose ainsi une musique éclectique qui forge son identité sur le brassage des esthétiques dont les chants de tradition balkanique.  

 

Gaëlle Bagot : Chant/clarinette basse

Volodia Lambert : Guitare  

Roman Maresz : Piano/claviers 

Matthieu Ronfard : Basse 

Vincent Fauvet : Batterie